Inscription Eleveur | Connexion
Vous êtes ici : Conseils et dossiers sur la vie des animaux > Assurance animal de compagnie, chien et chat

Assurance animal de compagnie, chien et chat

Assurer son chien, son chat ou tout autre animal de compagnie auprès d’une mutuelle santé animalière est une bonne solution. Cela permet de veiller sur la santé de son petit compagnon tout au long de sa vie sans dépenser trop d’argent. Reste à trouver la meilleure offre, à savoir celle qui répond aux besoins de l’animal et au budget de son maître. Pour cela, le recours à un comparateur de mutuelles animaux de compagne est indispensable. Faisons le point.

Comparateur assurance pour animaux
En moins de 3mn, recevez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement

Pourquoi assurer son animal de compagnie (chien, chat, NC, etc) auprès d’une mutuelle santé spécialisée ?

Lorsque l’on possède un chien, un chat, un furet, un cobaye, un chinchilla ou un autre petit compagnon, on se doit de veiller sur lui. Cela consiste à le nourrir convenablement, à lui assurer un lieu de vie propre, sain et adapté à son espèce et à tout mettre en œuvre pour qu’il ne tombe pas malade ou qu’il risque le moins possible un accident. Le propriétaire d’un animal de compagnie doit également anticiper en optant pour la prévention. Mais cela a un coût, et nombre de personnes ne peuvent faire face aux soins vétérinaires pour des raisons financières.

C’est à cela que sert la mutuelle santé animaux de compagnie. En fonction de la formule choisie, elle rembourse partiellement ou totalement les frais engagés.

Combien coûte la santé d’un animal de compagnie ?

Prendre soin de la santé de son animal coûte cher car les tarifs sont librement fixés par les vétérinaires. Dans ce domaine, le tarif conventionnel n’existe pas dans notre pays. Du coup, la note peut vite atteindre des sommets comme le prouvent les quelques exemples suivants.

  • Consultation chez un vétérinaire : au minimum 50 €,
  • Consultation chez un vétérinaire comportementaliste : à partir de 90 €,
  • Analyse de sang : 80 à 105 €,
  • Stérilisation : 150 à 290 €,
  • Intervention chirurgicale : de 200 € pour un acte simple à plus de 1 000 € pour une opération complexe.

En France, chaque année, les propriétaires d’animaux dépensent en moyenne :

  • 430 € pour un chat,
  • 585 € pour un chien.

Sur près de 22 millions de chats et de chiens en France – 13,5 millions pour les premiers et 7,3 millions pour les seconds, sans compter les autres animaux de compagnie comme les petits rongeurs par exemple ou encore les oiseaux – très peu d’entre eux sont assurés auprès d’une mutuelle santé animalière. Les études font état de 6 % d’animaux seulement couverts par une assurance santé spécialisée dans notre pays.

Peut-on se faire rembourser les dépenses de santé de son animal de compagnie, qu'il soit chien ou chat ?

Dès lors qu’un chien, un chat ou un autre animal de compagnie est assuré auprès d’une mutuelle, le maître peut se faire rembourser au moins une partie des dépenses engagées pour la santé de son petit compagnon.

Dans la grande majorité des cas, les assureurs proposent trois types de contrat, à savoir :

  • Une formule de base ou formule d’entrée de gamme qui rembourse les soins occasionnés suite à un accident, voire certains soins courants, à hauteur de 50 %, dans la limite du plafond annuel : elle peut suffire pour un animal en excellente santé. Mais sachant que l’on ne peut prévoir ni la maladie, ni l’accident, cela peut représenter une couverture insuffisante en cas d’aléa.
  • Une formule moyenne gamme dite aussi formule équilibrée qui offre un taux de remboursement de 60 ou 70 %, une prise en charge partielle des frais liés à une maladie ou à un accident, et un plafond annuel plus élevé que dans le cas d’une formule de base. C’est une bonne solution pour être mieux remboursé et pouvoir offrir à son animal de meilleures garanties.
  • Une formule complète ou formule tout compris qui prend en charge les dépenses en pharmacie, les consultations chez le vétérinaire, les radiographies, les urgences, la maladie, l’accident, le bilan de santé, les actes de chirurgie, l’inhumation de l’animal, ainsi qu’au moins une partie des actes de prévention tels que la vaccination, la stérilisation, etc. Le taux de remboursement peut atteindre 100 % avec un plafond annuel très élevé.

La cotisation mensuelle pour une mutuelle santé animaux de compagnie peut, selon l’animal et la formule choisie, varier de 5 à 50 €. Nombre de compagnies d’assurance réduisent leur tarif à partir du deuxième animal assuré. Si l’on possède plusieurs animaux, mieux vaut donc se tourner vers ces assureurs car c’est plus économique.

Comment comparer les offres des mutuelles pour chien et chat ?

Avant de souscrire un contrat, il est nécessaire de bien lire les conditions générales qui précisent entre autres :

  • Le montant de la cotisation,
  • Le plafond annuel de remboursement,
  • La franchise,
  • Le délai de carence,
  • La liste des exclusions.

Idéalement, on peut opter pour un contrat d’assurance santé animaux sans délai de carence et sans franchise. Cela permet une prise en charge immédiate, à savoir dès la signature du contrat et un meilleur remboursement.

Le comparateur d’assurance animaux est la solution idéale pour économiser de l’argent (voir ici pour l'assurance chat et ici pour l'assurance chien). En effet, aujourd’hui, on n’a plus envie de passer du temps à se rendre physiquement dans les agences pour comparer les offres. La démarche est bien plus rapide et simple à réaliser grâce au comparateur en ligne. C’est un outil qui permet d’être informé en quelques minutes des meilleures offres du moment en fonction :

  • Du profil de l’animal : race, âge, sexe,
  • De son état de santé, bien que de plus en plus de mutuelles santé animalières n’exigent aucun certificat vétérinaire pour assurer un animal,
  • Du budget du maître.

Pour comparer les assurances animaux gratuitement et sans aucun engagement, il suffit de compléter un formulaire. Une fois les données transmises aux assureurs, l’intéressé reçoit plusieurs devis dans sa boîte électronique. Il peut ainsi étudier chaque proposition à la loupe. Il choisit ensuite librement celle qui lui convient le mieux. Elle doit offrir les meilleures garanties à l’animal tout en étant financièrement intéressante en termes de cotisation. En cas de doute, il est possible de demander conseil à son vétérinaire.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Les derniers dossiers dans la rubrique Assurance animal de compagnie, chien et chat