Inscription Eleveur | Connexion
Vous êtes ici : Conseils et dossiers sur la vie des animaux > Autour des animaux > Mort de son animal de compagnie : quoi faire ?

Mort de son animal de compagnie : quoi faire ?

Passé le moment douloureux de la perte de votre animal de compagnie, vous vous posez maintenant la question de savoir que faire de la dépouille. L'enterrer ou l'incinérer, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Enterrer son animal à la maison

Une première solution qui est d’ailleurs celle qui est fréquemment choisie par les propriétaires est de l’enterrer dans le jardin de la maison. Cela leur permet de se recueillir sur la tombe de leur ancien animal de compagnie. Si vous aussi, vous désirez choisir cette option, sachez qu’il existe un certain nombre de règles à respecter. Tout d’abord, le terrain sur lequel vous envisagez de l’enterrer doit être votre propriété et l'emplacement doit être localisé à 35 mètres au moins des autres maisons, des sources d’eau, des puits et autres points d’eau. Il est important que la nappe phréatique ne soit pas souillée d’où cette réglementation.

Enterrer son chien mort à la maison

Avant de l’enterrer, prévoyez un trou d’au moins 1,20 mètre de profondeur. Puis, enveloppez le cadavre dans un linge et placez-le dans un carton ou dans une boîte en bois. Une couche de chaux vive doit recouvrir la dépouille.

Il est très important de spécifier qu’un animal de plus de 40 kg ne peut pas être enterré dans le jardin. Devant ce genre de cas, il est préférable de contacter un équarrisseur qui s’occupera de prendre le cadavre. Cela vous coûtera entre 80 et 180 €. En attendant son arrivée, veillez à ne pas manipuler le cadavre. Si l’équarrisseur n’arrive pas sous 48 heures, informez-en les autorités afin qu’elles somment le service d’équarrissage de venir récupérer la dépouille dans les plus brefs délais.

Notez que vous pouvez également faire appel à un vétérinaire pour s’occuper du cadavre, moyennant un certain montant.

Enterrer son animal dans un cimetière animalier

Si vous ne pouvez pas l’enterrer chez vous, le cimetière animalier constitue une autre alternative. En France, on en retrouve près d’une vingtaine, dont la gestion est assurée par des associations ou des entreprises privées. Toutefois, cette solution a un coût. Pour l'enterre' dans un caveau en béton, vous devez prévoir aux environs de 1000 euros. Une inhumation dans un cercueil vous coûtera entre 160 et 600 euros. Dans une fosse en pleine terre, vous devrez débourser 400 euros. L’achat d’une concession est aussi à prévoir. Il est de 90 euros si vous optez pour le caveau, 75 euros pour l’inhumation en pleine terre. Un supplément sera nécessaire si vous désirez ajouter une pierre tombale.

L’incinération de son animal de compagnie

Si vous vivez dans une grande ville et que vous n’avez pas de jardin dans lequel enterrer votre animal de compagnie, l’incinération est le choix le plus simple. Vous pouvez opter pour une incinération individuelle ou collective.

L’avantage de l’incinération individuelle est que vous avez la possibilité par la suite de récupérer les cendres pour les répandre dans un endroit qui vous tient à cœur. Elle s’effectue dans un centre d’incinération. Mais cette solution coûte plus cher qu’une incinération collective qui – par contre – ne vous donne pas la possibilité de récolter les cendres.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : s2RXU5

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Pourquoi et comment assurer son animal de compagnie ? Pourquoi et comment assurer son animal de compagnie ? Au moment de choisir un nouvel animal de compagnie, particulièrement pour ceux qui le font pour la première fois, on ne tient souvent pas compte des frais de santé futurs. Des dépenses qui...
  • Quels animaux de compagnie pour les seniors ? Quels animaux de compagnie pour les seniors ? Sans aucun doute, les animaux de compagnie sont de bons compagnons pour les seniors. Les plus communément répandus sont les chiens et les chats, mais y a-t-il d'autres animaux qui conviendraient...