Inscription Eleveur | Connexion
Vous êtes ici : Conseils et dossiers sur la vie des animaux > Les rongeurs > Le hamster, le petit rongeur adoré des enfants

Le hamster, le petit rongeur adoré des enfants

Rongeurs de la famille des Cricétidés, les hamsters sont depuis quelques années considérés comme de véritables animaux de compagnie. Et malheureusement, en plus d’être très utilisés par les laboratoires, ces mammifères sont aussi beaucoup chassés pour leur fourrure.

Le hamster, lepetit rongeur adoré des enfants

Caractéristiques et morphologie du hamster

On compte aujourd’hui près de mille quatre cents espèces de hamsters. Toutefois, quelques-unes seulement conviennent à la vie en captivité comme c’est le cas du hamster doré, du Roborowsky, du chinois, du russe ou encore du sibérien. Et pour ce qui est maintenant du Hamster d'Europe (Cricetus cricetus), il est très rarement domestiqué, à cause de son comportement sauvage et agressif. Quoi qu’il en soit, malgré la différence de taille qui peut être tout même évidente entre les espèces, tous les hamsters ont néanmoins des caractéristiques physiques assez communes qui permettent de les identifier facilement. La morphologie des mâles et des femelles est semblable. Ainsi, le hamster se distingue avant toute chose des autres mammifères rongeurs par sa fourrure touffue exceptionnellement douce qui recouvre l’ensemble de son corps. Rien de surprenant alors si leur fourrure est très prisée dans l’industrie de la mode, particulièrement les hamsters avec des poils longs. Quant à leur robe, sable, blanc, ivoire, crème ou gris… Leur couleur varie en fonction des espèces.

Leurs pattes sont courtes et chaque doigt est doté de griffes. Leur queue est ramassée, mais tout de même épaisse. Leur museau est coiffé des deux côtés de longues moustaches que l’animal utilise pour s’orienter et pour se déplacer. Leurs petites oreilles sont également velues et sont par contre très sensibles aux bruits. Et bien sûr pareillement à tous les rongeurs, les hamsters ont quatre incisives hypsodontes inférieures et supérieures. Sinon, parmi leurs spécificités physiques il convient de noter leurs abajoues. Plus précisément, les joues intérieures sont munies de poches, leur permettant ainsi de transporter leur nourriture d’un endroit à un autre.

Mode de vie et alimentation du hamster

Considéré comme nuisible par certains, sinon comme un animal de compagnie par d’autres, le hamster est un mammifère nocturne, d’où sa vue très développée. Il passe son temps à dormir dans sa cage ou dans le terrier qu’il a aménagé lui-même la journée. Et il ne sort qu’une fois la nuit tombée. C’est pourquoi, si vous décidez d’en adopter un ou plusieurs, vous devez à tout prix respecter ce mode de vie très particulier, car en dépendra la santé et l’équilibre de l’animal.

Sinon, il est aussi important de souligner que les hamsters hibernent tout au long de la saison hivernale et cela dès que la température ambiante avoisine les dix degrés. En effet, pour se protéger de la rudesse du froid, les battements de leur cœur ralentissent et la température de leur corps baisse également. L’animal est par la suite dans un état léthargique. Toutefois, occasionnellement, le rongeur sortira de son long sommeil pour se nourrir.

Mais de quoi se nourrissent les hamsters ? Essentiellement de graines dans la mesure où les hamsters sont cent pour cent végétariens. Cependant les feuilles, les tubercules, les fruits ou les légumes dont notamment le maïs et le haricot font aussi partie de leur alimentation. Et pour s’en approvisionner, les hamsters n’hésitent pas à se servir dans les champs, dans les vergers et dans les potagers. Ces rongeurs sont alors considérés comme des nuisibles par les agriculteurs et sont de ce fait très chassés. La conséquence : les hamsters d’Europe sont aujourd’hui des espèces menacées, dont particulièrement les hamsters dorés et sont par conséquent protégés. Enfin, certains hamsters sont omnivores et mangent les petits vertébrés, les insectes, les grenouilles, voire les oiseaux.

La maturité sexuelle des hamsters intervient dès leur deuxième mois et la période de rut se situe généralement entre février et novembre. Une fois fécondée, la femelle a une gestation très courte puisqu'elle ne dure qu’une quinzaine de jours.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : J7ANu9

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Les rongeurs domestiques, petits animaux de compagnie Les rongeurs domestiques, petits animaux de compagnie Mignons et peu encombrants, les rongeurs sont des animaux de compagnie qui sont populaires auprès des Français depuis pas mal de temps : certains sont classiques et d'autres sont plus insolites....
  • Quelle litière choisir pour les rongeurs ? Quelle litière choisir pour les rongeurs ? Furet, gerbille, hamster ou encore cochon d’Inde, la santé et le bien-être de nos petits animaux de compagnie en cage passent indispensablement par la qualité de leur litière.Comment s'y...